• Alexandre Humbert

    Intensity Layout Ejectors Reliability

    Fait lors d'une belle journée, de l'ouverture à la fermeture, et le plus marquant est comment mon avis sur la bête s'est amélioré. Au matin je n’étais pas encore affirmatif sur les 5 étoiles, il était bon mais avec un manque de force dans les ejectors et un temps mort au milieu ; à mi-journée je le voyais vers ma 15ème place, j’appréciais tous le layout mais il manquait ce mal de cuisse caractéristique ; et enfin (après plus d'une dizaine de rides) sur les derniers tours je me suis rendu à l’évidence j'avais mal aux cuisses sur chaque bosse. Voilà comment il se retrouve si haut dans mon top, seulement battu par des rides exceptionnels, mais devant la légende qu'il devait contester : EGF, ce dernier ayant encore d'excellents états de service après 20ans. En détaillant le parcours, la drop éjecte bien à l’arrière du train, excellent sans révolutionner le genre, puis les G+ sont bien présents dans les creux, bien dosés, maxi airtime en durée, pile comme annoncé, donc pas -2G, mais bel ejector, je n'attendais pas grand chose du virage extérieur, il est finalement excellent, et d'une certaine manière me fait penser à la deuxième inversion de SteVen, le NICR décevant le matin n'est en fait pas 1 élément mais 2 : mix entre jr immelman et egf turn coupés d'un virage, sympa donc. La partie dessous ensuite était le temps mort du matin s'est réveillée ensuite avec alternance G+/G-. Le double down apporte du fun, plus que des sensations, puis un airtime pour la photo. Et finalement la fin qui parait trop plate le matin sans marquer de décollage a bien marché l'aprem. Niveau placement, je préfère (comme souvent) l’arrière sur l'avant (y compris le front). Pour le côté les deux ont leurs atouts, la gauche pour la première partie du ride et la droite pour la fin (vraie différence sur les hop inclinés de fin). On notera un grand nombre de pannes en ce weekend d'ouverture, mais toujours rapidement résolues, avec des employés sympas et une bonne gestion du covid (par contre file single fermée). En bref, j'en attendais beaucoup, s'il a simplement coché les cases du cahier des charges le matin, et il a surpassé celles-ci en chauffant. Il manque la sauce piquante de RMC mais sinon on pouvait difficilement faire mieux. Un vrai coaster à airtime Intamin tantôt en train de voler contre la barre tantôt écrasés dans le siège. C'est un super investissement du parc et de la CDA une fois de plus !

  • Alexandre Humbert

    Discomfort Pointless

    Un calvaire... Vivement le retrack RMC.

  • Alexandre Humbert

    Lap Bar Nice surprise! Layout

    Déjà on est sur un confort impeccable, merci à cette lapbar qui donne une grosse sensation de liberté. Le launch envoie grâce à la petite taille du train (mais en général je préfère les départs arrêtés). Derrière la parcours est d'une grande fluidité et d'un grand fun ! Quelques airtimes se baladent par-ci par-là aussi.

  • Alexandre Humbert

    Comfort Intensity

    Vampire, c'est parce que au Quebec ils ne veulent pas dire Batman !

  • Alexandre Humbert

    Airtimes Lap Bar Nice surprise!

    Missing pros about Rutschebanen : incredibly fun, very smooth and confortable ! This old ride surprised me a lot and can be ranked at the same level as good and recent rollercoasters. Those lapbars help a lot to make it both fun and sensational : we're totally free, and even to stand up and get out of the ride. So funny !

  • Alexandre Humbert

    Lap Bar Ejectors Rattle

    Avis de 2011 : Grosse tuerie ! Début d'anthologie avec cette drop et ces deux camelbacks ! Gros ejectors à la clé. On oubliera la spirale qui est le moment sans intérêt du parcours. Puis nouvelle fournée d'ejectors sur les bunny hops finaux. Avis de 2017 : On sent toujours le potentiel de la bête mais c'est de plus en plus perturbé par des vibrations désagréables. Ma bonne note valorise mon expérience de 2011.

  • Alexandre Humbert

    Inversions Comfort

    Petit B&M très sympa, pour sa taille il n'a aucun défaut et fait honneur à sa catégorie. Il se fait plusieurs fois avec plaisir. Quoique ce soit une belle machine il n'a cependant pas la prétention des coasters plus grands.

  • Alexandre Humbert

    Rattle Discomfort Tear it down!

    Une belle grosse bouse, bon flop. Ça vibre, ça secoue, bref ça m'a jamais donné envie de le ré-rider. Sauf que pour la science j'avais tenté de le refaire cette saison, 6 ans après et ça lui a permis de redescendre un peu plus dans mon estime. Il est la preuve que Vekoma était très fort à l'époque, capable de faire des merdes en acier mais aussi en bois. Cependant la structure est assez grande et je pense donc qu'il y aura un fort potentiel pour le retrack RMC !

  • Alexandre Humbert

    Disappointing! Tear it down!

    Une des plus grosses bouses que j'ai pu faire. Désolé mais je ne pourrais pas vous dire si son confort évolue car je ne compte pas reposer mes fesses dessus...

  • Alexandre Humbert

    Nice surprise! Location Smoothness Dead spots

    Un super coaster pour la famille, franchement super doux. Donc passez votre chemin si vous cherchez les G's. Mais si vous voulez faire découvrir ses premiers coasters à un enfant (ou un plus grand), je crois c'est l'idéal !

  • Alexandre Humbert

    Lap Bar Disappointing! Layout

    J'avais bien apprécié Kvasten avant, mais ce modèle m'a plus déçu, il ne se passe pas grand chose et c'est un peu moins fluide. Bref plutôt moins bien dans le genre. Tournez-vous plutôt vers Orkanen pour juger du potentiel du modèle.

  • Alexandre Humbert

    Lap Bar Comfort Fun Theming

    Un ride très old school qui n'en perd pas son fun. Néanmoins depuis on a appris à faire des trucs plus intéressant quand même.

  • Alexandre Humbert

    Airtimes Theming Pace Discomfort Airtimes

    Super gros coaster dans les deux sens du terme. Sur les rangées centrales c'est au top! A l'extérieur ça coince, il y a des vibrations qui gâchent le ride dès la première année. En bref seule la moitié des places sont bonnes donc une chance sur 2 d'être déçu. Pour parler du layout, le début régale avec sa grosse drop et le beau camelback. Le virage je suis moins fan mais c'est un virage. Le deuxième camelback est naze 0 airtime. Ensuite c'est surtout de la vitesse, très sympa quand ça vibre pas, avec un peu splash pour être frais avant de partir le refaire.

  • Alexandre Humbert

    Comfort Capacity Pointless

    Le kiddie à la sauce Mack, et bien ça déconne pas ! Des beaux sièges super ergonomiques pour tous, des gros rails, un layout surtout pas trop sensationnel. Bref ça fait un peu tout much pour un truc qui est ce qui se fait de plus petit en coaster, mais c'est Mack donc la qualité doit être irréprochable et EP peut se le permettre dans le budget. Je connais un autre groupe avec une souris qui prête moins attention au fait que ses coasters soient de qualité... Par contre le débit est à revoir, même si c'est pas dramatique vu le public du ride.

  • Alexandre Humbert

    Comfort

    J'avais été emballé par l'original Orkanen, qui pour moi est le top du top du coaster familial et aussi parmi ce qu'il se fait de mieux parmi les coaster sans airtime ni inversion (avec Juvelen). Celui-ci a pour différence majeur ses couleurs beaucoup plus criardes que le beau bleu danois, mais les qualité de fluidité et d'enchainement sympathique des virages demeurent.

  • Alexandre Humbert

    Capacity Lap Bar Airtimes

    Mon premier gros coaster, avant que je ne sois passionné. C'est sympa, ça reste doux fidèle à EP. La drop faisait sont effet à l'époque (et encore y'avait EGF pas loin) mais aujourd'hui ça manque un peu de folie. On regrette les trims pour les airtimes ou encore la vue sur le parking (quoique ça permet le jeu de chercher sa voiture au milieu des berlines allemandes). Après la théma Mercedes why not. Et le meilleur est clairement la fin du layout après les MCBR, avant on s'endormirait si on n'allait pas à 130km/h. Amusez-vous si vous voulez à chercher les vibrations au bas de la first drop, honnêtement c'est très gentil par rapport à d'autres coasters avec lesquels on est plus indulgent.

  • Alexandre Humbert

    Launch Pace Ejectors Lap Bar

    Les meilleurs airtimes que j'ai jamais vus ! Sans hésitation. Clairement ce coaster est une bête d'intensité...malheureusement pas super bien maitrisée. Déjà y'a pas de lift, ce serait trop simple, Intamin nous a donc concocté un launch sur ce qui ressemble à un lift (j'exagère à peine), du coup au sommet gros ejector, on est encore contre la barre que le train se met à tourner en bas = première transition violente. Puis plaisir immense sur chaque bosse avec un ejector digne des tous meilleurs mais qui dure 2 secondes au lieu de 0.5, et ça fait la différence. Par contre on se fait mal à chaque changement de direction, on se demande si y'a pas un mec en train de scier nos jambes. Et enfin sur les freins c'est là qu'on se rend compte qu'on a vécu un truc de dingue mais surtout qu'on a vraiment mal aux cuisses. La douleur surpasse le plaisir aux rangées extérieures, mais pas l'intérieur. Fort malheureusement, tout ce que je dis était valable en 2012, depuis le lift est ralenti donc le ride adouci: moins de douleur, mais surtout moins d'airtime, la fin d'un mythe pour moi.

  • Alexandre Humbert

    Theming

    Un bel effort de six flags pour intégrer ce qui à la base est une vulgaire wild mouse. C'est pas mal faut leur laisser, mais ça reste pas des pros de la théma. Et comme le coaster est nul et c'est ce qui compte pour moi, j'y trouve tout de même un intérêt limité.

  • Alexandre Humbert

    First Drop Inversions Nice surprise!

    Super Floorless B&M ! Il est fluide comme il faut, les éléments sont certes standards mais s'enchainent bien. La first drop est très sympa, tout comme le zero-G-roll. La légende du légendaire airtime sur le camelback restera qu'une simple légende pour moi cela dit. Il n'empêche le coaster m'a bien convaincu.

  • Alexandre Humbert

    Pointless

    Rahlala la chasse aux crédits, celui-ci sert à rien mais n'est de loin pas le moins bon du parc.

  • Alexandre Humbert

    Discomfort Tear it down!

    On m'avait dit que ça passerait, je me suis pas trop inquiéter, mal m'en a pris, c'est nul en fait.

  • Alexandre Humbert

    C'est sympa, mais pas la folie. On apprécie en faire un tour mais ça manque grandement de punch.

  • Alexandre Humbert

    Pace Airtimes

    Je l'ai essayé après Heidi pour lequel j'avais été bien déçu, lors d'une journée bien grise. Le modèle floridien que je n'ai testé que de nuit m'a plus emballé je dois dire. Ça trace vite, bons enchainements. Mais néanmoins pas d'airtime notoire, donc pour moi ça bloque, désolé.

  • Alexandre Humbert

    Fun Theming

    Un petit modèle d'Eurofighter sans prétention, et c'est tant mieux car il ne peut pas trop se permettre d'en avoir vu sa longueur. Il est certes la star du parc (quoique il y a de bons flats), mais ça n'atteint pas des sommets. Niveau théma, il y en a, mais dans la veine BonbonLand donc il faudra repasser pour le bon goût. Néanmoins laissons lui que les éléments sont bien choisis pour ce genre de coasters avec de l'intensité et du flottant bien alternés.

  • Alexandre Humbert

    Intensity

    Un batman standard, la peinture au moins était entretue. Sinon c'est toujours appréciable, c'est intense comme il faut. Par contre il souffre clairement de sa situation au sein d'un si gros parc, la concurrence l'écrase un peu.

  • Alexandre Humbert

    Discomfort Tear it down!

    Une des pires expériences que j'ai pu avoir sur un coaster... Si vous avez une vertèbre à déplacer, hésitez pas !

  • Alexandre Humbert

    Comfort Disappointing! Airtimes

    En 2012 : j'ai eu deux rides, dont 1 la nuit tombé, ils m'ont rendus très enthousiastes pour Shambhala et les nouveaux B&M (Oz venait de sortir). En particulier j'avais le souvenir d'airtimes qui n'étaient pas des éjectors mais néanmoins supérieurs à ceux des standards de B&M que je connaissais. En 2017 : Plutôt déçu, le ride se résume à sa douceur. J'ai préféré la "drop" de Red Force. Puis niveau airtime, cela semblera sévère, c'est rien ou presque. En gros on flotte, mais c'est tout, on n'appuie pas sur la barre... Bref cela ne correspond pas aux sensations que je cherche. Et puis il n'y a pas non plus par ailleurs de grosse intensité à la Nitro ou de virage plus rapides à la Leviathan donc j'ai dû le déclasser un peu. (RMC est aussi passé par là et a rendu certains autres coasters plus fades.)

  • Alexandre Humbert

    First Drop Fun Reliability

    Énorme différence entre les places à l'intérieur ou à l'extérieur. À l'extérieur je n'en veux plus ça secoue vraiment. La liberté dans le harnais devient un piège. À l'intérieur par contre, la machine a un tout autre visage. C'est fun, j'ai adoré les rotations. La drop est monstrueuse. Bref des tas de qualité. Je retiendrai aussi que j'ai apprécié le fait d'encaisser les G+ sur le dos et non seulement sur les fesses.

  • Alexandre Humbert

    Launch Masterpiece Intensity

    Quelle patate ! Wow ! Xcelerator nous fout une grosse claque comme on aime niveau launch. L'ayant fait ainsi que d'autre launch hydraulique (pas Do-Dodonpa), j'en ai franchement marre de ces launchs LSM qui sortent en ce moment, d'une mollesse honteuse (coucou Taron et consort). Une fois le launch passé il reste une belle vue sur la banlieue de LA, une drop à la EGF et une spirale pas inutile. Bref un très bon coaster qui fait plaisir.

  • Alexandre Humbert

    Capacity Inversions

    Fait en stand-up (2014) : Je suis un grand fan des stand-up de la firme et celui-ci est très bon comme les autres que j'ai faits. Les inversions passent toutes bien, j'aime beaucoup le parcours à l'ancienne, aussi bien le début aérien que la fin plus simple. Quand on y était il y avait pas mal de monde (en août) par exemple 2h30 pour Maverick, mais sur Mantis, il n'y avait même pas assez de monde en gare pour remplir les trains, bah oui même avec personne on enlève pas de train ! Dommage qu'il ait tant de concurrence, dans un plus petit parc il pourrait être une star. Refait en floorless (2018) : J'aime toujours beaucoup ce coaster, sa station est toujours vide car la concurrence ne désemplit pas. Mon avis sur le parcours demeure, j'ai même rehaussé d'un chouilla.